TrackBack

URL TrackBack de cette note:
http://www.typepad.com/services/trackback/6a00e5503178f3883400e553d3939b8833

Voici les sites qui parlent de Construction terre crue :

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Association ASSAMBA

Bonjour,
Nous soutenons un projet en BTC en Afrique et nous serions heureux de pouvoir disposer du plan de construction d'une presse que vous mettez apparemment à disposition.
CITATION:
"Je pense que vous trouverez pas mal d’info utile sur mon site http://www.lamaisondurable.com
quel terre est adaptée?
Quel force de compactage?
Plan de presse gratuit!!!
Construire en terre es à la portée de tous!!!"

Comment l' obtenir ?
Merci pour votre réponse

administrateur

Bonjour,
Vous semblez ne pas avoir trouvé sur mon site la page de liens vers un plan libre de presse motorisée . Allez à :

http://www.lamaisondurable.com/terre_compacter_pis_btc/

N'hésitez pas à me recontacter

ASSAMBA

Merci pour votre réponse.
J'espère qu'un artisan serrurier local pourra s'en inspirer pour concevoir sur place une presse qu'il n'est pas si facile de trouver dans le commerce sans frais très importants, notamment de transport.

administrateur

Hormis le prix du moteur électrique (triphasé) ou diesel 2x20cv; le coût de revient est vraiment modique verin, flexible, fer en occasion moins de 1000 euros en Europe...Merci de nous tenir au courant du projet

Association ASSAMBA

Pourquoi notre recherche:
Nous avions réalisé sur place un petit bâtiment "prototype" en BTC pour convaincre les artisans locaux (Cameroun) que la brique en terre crue stabilisée et comprimée n'est pas "la brique du pauvre" mais plutôt la "brique de demain" lorsque que le parpaing ciment sera hors de prix. De plus, elle est plus saine.
Il s'agit maintenant de construire le bâtiment principal en BTC mais la presse manuelle relativement simple et efficace utilisée alors sur place n'est malheureusement plus disponible, d'où notre recherche d' un plan de presse... manuelle... car nous souhaitons une autonomie aussi grande que possible par rapport à l'électricité (génératrice et ses frais de carburant).
Voilà pour "l'exposé sommaire des motifs" !

administrateur

Merci pour votre commentaire je viens de faire un article sur la BTC en Afrique. Pour la presse manuelle, bon marché allez voir : http://www.aureka.com/. Je viens de demander les tarifs.

Jacques Morel (ASSAMBA)

Bonjour à vous,

Une petite information positive sur la suite du projet d' ASSAMBA au Cameroun:
Nous allons commencer dans quelques semaines la construction en BTC du bâtiment du dispensaire.
Une équipe a été constituée sur place, dont les compétences et les références nous semblent sérieuses, avec le même chef de chantier qui avait si bien réalisé le premier bâtiment prototype.

J.Morel, ASSAMBA

pierre

Connaissez vous cette presse BTC à brique crue inventée par un camérouné. Allez vous utiliser ce modèle pour le dispensaire?
allez voir :
http://www.camerounlink.net/fr/news.php?nid=33321&vx=1&kat2=9

Jérôme Delid

Presse professionnelle APPRO-TECHNO,infos jdelid@hotmail.com ou Appro-Techno.com

diarra

Nous Bonjour, nous sommes une association culturelle malienne basé à bamako, nous somme sur le point de demarré un chantier de construction de la médiathèque en terre à bamako. nous voulons Air plus deux, nous sommes endiscution avec les architect, les massons de la ville de djéné et les entrepreneurs. et devons des decisions sur les avantages de la terres car nous n'avons pas encore boucle notre buget, et il y a certain membre de l'association qui sont secptique sur la resistante d'un batiment en terrre a deux etages, on aimerait savoir les technique en vigeurs, s'il faut mélanger avec du ciment faut il faire des poteaux....
Nous avons desoin de conseils eclairés et de partenaires dans la mise enoeuvre de ce chantier qui peut bouverser les habitude de construction en terre au mali.

Cordialement

L. Igo DIARRA
Cel 00 223 621 68 71

administrateur

La terre crue supporte sans problème deux étages, voir beaucoup plus. Au Yemen les immeubles en adobe ont parfois huit étages!!
La stabilisation au ciment sert surtout pour rendre la terre insensible à l'eau.
D'une manière générale respecter : epaisseur du mur = 1/10 de la hauteur (Pour éviter le flambement).

charlotte

Bonjour,

Je m'intéresse beaucoup à la terre crue par rapport à un projet de logements au Cameroun. En fait, je suis tombée sur ce site en cherchant des information sur la terre crue par rapport à la forte humidité du Cameroun. Peut être que quelqu'un a des infos sur l'utilisation de la terre crue en climat équatorial? De plus, la terre est surtout utilisée pour ses qualités d'inertie. Alors qu'en milieux équatorial comme le Cameroun, il faut surtout travailler la ventilation et l'isolation. Qu'en pensez vous?

administrateur

Isolation? vous cherchez sans doute de la fraicheur diurne? La terre crue permet de déphaser "le froid" de la nuit vers la journée.

Humidité : rupture capilaire en bas de mur, protection contre les pluies : pas mal d'enduits ( bitume, latérites, chaux, produits locaux... ont été étudié en Afrique (muret Dreyfus à Dakar...) La stabilisation des blocs marche très bien...

Jacques Morel

Bonjour à vous,
Je reprends contact après un long silence.
Après quelques "péripéties" et le temps nécessaire à mettre sur pied une équipe de maçons compétente et organisée, le chantier de construction par l'association ASSAMBA d'un dispensaire rural en BTC au Cameroun a commencé et se déroule bien, prouvant à la communauté locale l'intérêt et les possibilités de ce matériau.
Faire changer l'image de la brique en terre crue = la brique du pauvre en un notion de "brique de demain" me semble sur la bonne voie.
J.Morel (ASSAMBA)
PS:Possible de vous envoyer des photos ?

administrateur

Merci pour ces nouvelles.
Il y a mon mail rubrique ABOUT ME ( en haut à droite) pour les photo
gregoire@lamaisondurable.com

Je ferai un article avec plaisir...

Kouabena

Cher Monsieur,

nous envisageons construire un lycée à moindre couts en Afrique.Nous recherchons pour cela des materiaux moins chers et à la fois ecologiques. J´ai été sur Blog et j´ai decouvert les briques en terre crue ( photos :http://www.lamaisondurable.com/terre_compacter_pis_btc/) Est ce que ce genre de Materiau est il conseillé pour la construction d´une école? Est il moins chers par rapport au briques faites de melange de sable et de ciment?

Avez vous une idée cout du mur en terre crue au mètre carré? Si possible pouvez vous me donner le contact de l´association Assamba pour qu´elle puisse me renseigner sur les couts de construction.

Avez d´autres Materiaux moins chers à me sougerez?

Je vous remercie de vos conseils et aides

Kouabena

KOFFI Richard

bonjour monsieur, je suis un étudiant ivoirien inscrit en Géomatériaux et je dois chercher à stabiliser l'argile avec des bases et surtout avec la potasse que je fabrique moi-même à partir de la combustion des peaux de banane plantain. Mon argile est essentiellement composée de kaolinite et d'illite. J'aimerais que vous m'aidiez surtout sur le plan chimique. Merci pour votre aide.

Denis Cheruy

Bonjour à tous.
Comme je suis prof de construction, on me demande de construire une école en matériaux conventionnels (béton, mortier de ciment, briques terre cuite...) au Congo.
Comme je ne suis plus très en phase avec ce genre de métode et comme les moyens de transport sont nuls dans la région ( le Bandundu) je propose d'utiliser les matériaux locaux mais d'adapter l'architecture pour mieux protéger la terre crue ( toiture largement débordante).
Hélas, les toitures en chaume local subissent très vite les attaques de la moisissures,des insectes et même des rongeurs. Le travail est à refaire tous les cinq ans.
Je cherche donc le moyen de traiter naturellement ce matériaux. Je pense aussi à une sous toiture respirante comme pour les toitures végétales.
Je m'éloigne du sujet terre crue, mais quelqu'un aura peut-être un renseignement ou pourra me guider vers un blog sur le sujet.
D'avance merci

kherbouche

bonjour à tous,
je suis étudiante en architecture en post graduation en algérie.je m'interesse à l'écologie et à tout ce qui est matériaux écologiques.à cet effet, je veux bien faire un mémoire de fin d'étude sur le retour à ces matériaux et quelles seront les techniques et les méthodes employées pour faciliter leurs utilisations dans ma ville TLEMCEN.donc si vous pourrez m'aider je serai reconnaissante, et si vous avez des theses ou des mémoires de fin d'étude, faites moi en profiter car j'ai pas trouvé grand chose. voici mon mail: lasoumi989@hotmail.com

admi

C'est pas les travaux qui manquent,
Le Loubatas (recherchez sur google) fait actuellement des fiches sur ce sujet.
J'ai mis sur ce site en ligne la thèse de Myriam Olivier sur la terre crue, une référence à la source...sinon contactez Craterre, je sais pas s'il sont partageur.
Vous devez pouvoir trouver en ligne la thèse de Ceresa sur le chaux-chanvre, encore une référence...

reddas

bonjour, je suis un étudien en architectureail je cherche le détail de la dalle de terre crue et son principe pour mon progé de fin d'étude

julien

Bonjour,
dans le cadre de mes études je viens de faire une étude de marché sur les presses pour faire des briques en terre crue compréssés.
Celle qui sort la premiére ( facilité d'utilisation,couts, Force de compression, nombre de moules) de toutes les presses manuelles et la presse Auram 3000 de la compagnie Aureka
Elle peut fabriqués jusqu'a 75 modéleds de briques différents grace a ses moules avec une compression jusqu'a 15 tonnes

Par contre vous pouvez pour l'instant seulement la commander en Inde.livré en France avec 1 moule elle revient à 2400 euros. contre 4000 voir 6000 euros pour des presses européennes...peu sophisitiqués.
Si vous avez besoin d'infos sur mon étude de marché contactez moi en message privé.

Julien

Jimmy Jackson

Bravo ASSAMBA, je suis Camerounais et j'ai toujours pensé que des gens peuvent s'intéresser à un projet de brique en terre crue. je vais vous dire, j'ai 33 ans aujourd'hui et la maison que mon ancetre a construit en terre crue en 1940 donc 70 ans aujourd'hui et meme en assemblage est encore debout, pour ce qui est de la maison en niveau en brique, les allemand avaient laissé un chef d'oeuvre que j'ai voulu en 2002 renové dans la zone de SCALOM après le Carrefour Vogt, tout était en briquette crue, et le systeme de dalle était en bois mais bien fait. il y a un autre cas de figure que je voudrai mentionner. la maison de mon père, c'est lui et nous ses enfants et quelques voisins du quartier qui l'avons construite à l'ouest, la charpente, elle meme ne coute pas grand chose. le systeme capitaliste est en train de nous tuer , de nous décourager et de nous faire abandonner nos culture que nous pouvons vendre notamment dans le cadre dui tourisme. vraiment lorsque je dis à des amis que je n'ai pas fais l'école des travaux mais mon dégré d'architecte sera à consulter ils se moquent de mois. alors KHEOPS, le père de la pyramide a lui aussi un jour reflechir comme vous le faite aujourdh'ui a ASSAMBA. Je me suis libéré et longue vie à votre projet car c'est la solution de demain.

Paulin A. Tozé (Chef d'entreprise GAV 2000 +)

Bonjour,
Nous sommes une jeune entreprise dez promotion de la terre stabilisée et des matériaux locaux de construction bâtiment.
Nous souhaitons recevoir documentation sur presse pour blocs et tuile en terre cuite.
Recevez tous nos remerciements

Beatriz

Bonjour, je voudrai savoir s'il existe une normative française ou européenne pour la construction en terre et ou la trouver.
Merci

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire