« Isolation comble: thermographie de la CUB | Accueil | Maison écologique en Gironde »

22/09/2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

Huard Emmanuel

Bonjour Mr Soto, je dirige un chantier d'insertion dans le Poitou qui est en phase de restauration d'une ferme en pisée de 250 ans environs. Nous reprenons la structure du mur du pignon nord qui s'est fortement dégradée nous somme sur une technique d'adobe triqué entre des âmes de brande et si la technique reste abordable, je suis vivement interessé par votre propre technique de remplissage. Puis en savoir plus sur le matériel utilisé, la possibilité de le louer, ou d'utiliser un matériel similaire ?
D'avance merci.
E Huard

Rakotondratsimba Sata Elie

Bonjour Mr SOTO.je suis étudiant en cycle bts de BTP a madagascar .je souhaite approfondir mes connaissance dans le domaine des techecniques de construction en terre cru.Ma mémoire de fin d'étude est basée sur la construction en terre cru,et que nos ainé on adopté cette techenicnique .

magatte niang

Bonjours Mr SOTO, je suis élève-ingénieur à l'Ecole Polytechnique de Thiès et je voudrais faire mon projet de fin d'étude sur "le dimensionnement structural des constructions en terre".
A vrai dire en ce moment je n'ai aucune information sur la démarche à entreprendre j'aimerai donc que vous m'aidiez si vous disposez d'information concernant ce projet qui pourrait être rentable pour les pays en voie de développement.

NANKAM

bon jour mr au faite je suit etudiant en cycle bts genie civil a l'IUT FV DE BANDJOUN CAMEROUN je suohaite par votre lien approfondire mes conaissance dans le domaine du geni civil en particulier celui des procedes et de techeniqeus de construction en terre crue.vous savez mon pays étant en voie de developpement cette techniqeu serra trés rentable vue les coût eleve des CPJ et outre. je compte vous lire aussi tôt merci
CONTACT: _email tchikago2000@yahoo.fr

Sylvain SOTO

Bonjour,

J'ai changé d'adresse mail pour me contacter merci d'envoyer vos messages à:

pplussoto@gmail.com

SYLVAIN SOTO
Mon blog: http://assistancetravaux.over-blog.com/


Joel KIKADIDI

Bonjour M. SOTO,

Je suis Joel KIKADIDI, Designer travaillant dans l'immobilier en Cote d'Ivoire. Nous menons la reflexion, quleques amis et moi, pour la construction de maisons en terre crue.La semaine derniere nopus avons beaucoup parle du principe des maisons a colombages, et votre procede me parait a priori repondre a nos attentes.
Pouvant nous en savoir un peu plus sur la technique, les couts?

mel

Ce systeme de projection me parait tres interessant, comment melangez vous la terre seche avec le sable et la paille pour les couches de corps?

Je serais eventuellement interessé par vos services , car j ai de grandes surfaces a enduire

Voir mon chantier en ossature bois et remplissage en bottes de paille:
.............
. . . www.maisonpaille.over-blog.net
.............
...........

salutations

sébastien

Sylvain SOTO

Bravo pour votre blog et votre travail!!

Pour la location d'une machine, sur mon secteur, le loueur reste essentiellement tourné vers les professionnels.

Il faut dire également qu’il y a des machines annexes à louer, comme un compresseur et un groupe électrogène.

Ceci dit je reste à votre disposition pour toute info et pourquoi pas pour l’étude de votre projet car l’ossature en paille m’intéresse évidemment.

Mon mail: sylvain.soto@tele2.fr

Thierry Baruch

Désolé pour le lien erroné, il y a une parenthèse de trop. Voici donc l'adresse exacte : http://pise.hautetfort.com

Thierry Baruch

Bonjour cela fait un peu plus d'un an que nous rénovons avec la terre ... de notre jardin ... notre maison en pisé.

A défaut de belle machine, nous avons organisé près d'une dizaine de chantier participatif (la préparation du prochain est en photo sur notre blog : http://pise.hautetfort.com).

Ceci dit, j'aimerais bien savoir si cette machine se loue (mon beau-frère pense construire en botte de paille + enduit terre).

Merci d'avance pour la réponse,

Thierry Baruch

administrateur

La terre n'est pas isolante même si elle est moins conductrice que le béton!
Pas de VMC?... Pour ce qui est du taux de CO2 elle resouds pas le pb ! En revanche sa capacité de régul de l'hygrométrie est forte, au dela de la monomur...
Une ossature bois reste ponctuelle est n'entrave donc pas les surfaces hygrorégulantes!

MOLARD Baptiste

Je rajoute une petites question (pas si petite)

Es-ce que l'armature en bois ne bloque t-elle pas l'hydrorégulation de la terre ? Le bois a t'il un pouvoir d'hygrorégulation. Car pour la monomur, pour ne pas bloquer ce pouvoir, l'isolant doit être mis à l'extérieur du bâtiment.

Cordialement

MOLARD Baptiste

Déjà bravo pour l'idée, revenir aux type de construction de nos prédécesseurs pour montrer qu'elle sont plus performantes que les nouvelles et surtout beaucoup plus écologique tout d'abord par la matière, la terre... puis l'absence d'isolants et de VMC, un atout pour le chauffage.

Mais j'aimerai connaître la comparaison avec la brique monomur qui elle aussi a un pouvoir d'hydrorégulation.

Merci beaucoup pour ces construction pilotes et merci au propriétaire de cette construction.

Cordialement.

Sylvain SOTO

Bonjour,

Je suis celui qui a imaginé et qui souhaite développer le procédé de projection de terre crue.

Je travail avec l’entreprise PITANCE (unité Travaux Spéciaux), de Lyon, pour la partie projection sur chantier. Je développe la partie ossature en bois avec l’entreprise GUILLERMIN (maçonnerie/charpente) à Villars les Dombes (01).

M. ALI MESBAH, Chercheur/responsable terre crue à l’ENTPE (Ecole Nationale des Travaux Public de L’Etat) à Lyon, m’apporte ces connaissances et compétences sur le matériau.

M. HUGO HOUBEN Responsable du Programme Base Scientifique et Technique, CRATerre-ENSAG (Centre International de la Construction en Terre – Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble) est un « observateur » avisé.

Enfin j’aimerai citer M.ANDREAS KREWET (Dirigeant d’AKTERRE: Enduits et Matériaux en Terre) pour sa participation en tant que fournisseur et spécialiste de la construction en terre.

Quand on veut parler d’isolation, on pense systématiquement à l’hiver et au froid ; c’est un reflexe humain ; mais le meilleur isolant est celui qui va nous amener le meilleur compromis entre sa capacité de ne pas laisser pénétrer le froid mais également le chaud que l’on oubli facilement.

Pour ce qui concerne le pouvoir isolant de la terre, il faut tout de suite dire que si l’on prend uniquement le paramètre lambda (conductivité thermique), la terre n’est pas le meilleur des isolants.

C’est la conductivité thermique qui est déterminante l’hiver.
Plus la conductivité est faible, plus l’isolant est performant :
Ex : le béton cellulaire densité 500kg/m3 lambda=0.170 (je vous passe de l’unité), le parpaing standard lambda= 0.900 et la terre crue de densité 1500kg/m3 lambda= 0.750…

Donc pour utiliser la terre comme un isolant, il va falloir optimiser son épaisseur et aujourd’hui on peut dire que l’optimum est entre 40 et 50 cm.

Mais pour l’été, on va apprécier la capacité d’un matériau à créer un « déphasage » en ralentissant la pénétration de la chaleur dans l’habitation ; on va donc s’attacher à la capacité thermique (S) qui définie la quantité de chaleur nécessaire pour élever de 1°C la température de 1m3 du matériau.
Et là, évidement, plus S est grand et plus ce matériaux est capable de créer un déphasage important :
Ex : la terre crue de densité 1500kg/m3 S=1350 (je vous passe également de l’unité); le béton cellulaire densité 500kg/m3 S=430…

Donc la terre est le meilleur isolant pour la chaleur mais tous ceux qui ont vécu dans une maison en pisé le savaient déjà…

Un autre point important c’est le pouvoir d’hydro régulation et le fait que la terre est une VMC naturelle qui apporte des vertus saines et anti allergique dans la maison (CF. conférences PREMIERES ASSISES DE LA CONSTRUCTION EN TERRE 5 AVRIL 2008 GRENOBLE ALPEXPO).

Bref il faut simplement dire que la terre doit devenir une vrai alternative dans le monde des matériaux de construction mais que jusqu’à aujourd’hui sa mise en œuvre était couteuse et peu rentable ; avec mon procédé je rentabilise et simplifie un chantier en terre.

Pour les explications sur la technique de projection je vous laisse me contacter via se site.

Cordialement.

THANRON

Bonjour et félicitations pour votre site !

Est il possible d'en apprendre plus sur cette technique de projection ? Matériel, tests...

Par avance merci et bonne continuation.

boris

Un mur en terre, même épais est t'il assez isolant?

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.