« Terre crue et hygrorégulation | Accueil | Aiguilles de pin ou chanvre, même usage, même parcours normatif »

19/08/2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

NYAME NGALLE Victor David

bonjour
comment faire pour être en contact avec l'association
ASSAMBA au Camzeeoun

margouillat

Hum ! la responsabilité incomberait donc totalement à l’investisseur

Ces allégations se fondent sur quoi ?

Il est évident que si j’étais maçon et qu’un client me demandait de construire une tour penchée près d’une école par exemple, je continuerai la construction avec conscience professionnelle !!!!

Il semblerait tout de meme, qu’il existe une certaine fragilité aux eaux de pluie puisque 3 mois après la fin du chantier, le batiment était parterre, alors que des aménagements avaient été créé par les maçons VN. Le mur d’enceinte et les batiments annexes o­nt eux résistés en espérant qu’un trottoir ou une route goudronnée ne soit pas construite près de ces murs.

Pourquoi dans le cas présent avoir fait remplacé l’équipe VN de Boromo de début de chantier par d’autres maçons ?

S’agissant des maçons, pouvez vous nous dire qui leur procure du travail et qui par exemple les envoi sur certains chantiers hors du burkina ?
N’existe-t-il pas un planning au sein de l’association répertoriant les chantiers en cours ?
Je pose ces questions pour savoir s’il n’existerait pas des relations de patrons à tacherons : un lien quoi !

Le nombre de VN durablement construits n’est pas garant de futur sinistres : il serait bien imprudent de se fier à ce seul argument
Il serait plutot opportun de se demander si le suivi est à la hauteur du nombre croissant des constructions
L'histoire du chantier sur le site de l'auberge :
http://www.auberge-akilisso.com

Association la Voute Nubienne

AVN tient à apporter les précisions suivantes sur le sinistre évoqué par margouillat :

Sur le chantier en question, et malgré les mises en garde répétées des maçons VN ayant réalisé les travaux de gros oeuvre, le client, maitre d'oeuvre de son chantier, n'a pas respecté les consignes strictes liées à la mise en place des ouvrages permettant l'éloignement définitif des eaux de pluies des assises de la construction. De plus des ouvrages de finitions extérieures (dallages de propreté) réalisés hors du contrôle de ces maçons VN ont concentré ces eaux de ruissellement sur les fondations permettant leur infiltration et l'affaiblissement du bâtiment.

AVN rappelle l'obligation faite aux clients du concept VN de respecter les conseils de mise en oeuvre et d'entretien prodigués par les maçons VN formés, et fait mention des quelques 800 VN durablement bâties depuis l'ouverture du programme il y a plus de 10 ans.

margouillat

bonjour,

ce post pour vous informer de l'effondrement de l'auberge akilisso à bobo-dioulasso 3 mois après sa construction

Cette auberge a été construite en voute nubienne par des maçons burkinabés formés et recommandés par l'association voute nubienne

plus d'infos sur le site de maryame

http://www.auberge-akilisso.com/

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.