« Botte de paille humide : perte d'isolation négligeable | Accueil | L'origine scientifique du dev. durable »

08/02/2008

Commentaires

Flux Vous pouvez suivre cette conversation en vous abonnant au flux des commentaires de cette note.

luxury house

I am really loving the theme/design of your site. Do you ever run into any browser compatibility issues? A couple of my blog visitors have complained about my website not working correctly in Explorer but looks great in Safari. Do you have any advice to help fix this issue?

admin

Eternel problème !

Il faut que le mur extérieur soit largement plus perspirant que le mur intérieur.

Vérifier le sd ( mu x e ) de chacune des parois

jeremie

Bonjour,

Je souhaite aménager une grange avec mur en brique pleine de 40cm d'épaisseur (250m² de mur).

Je souhaite doubler ce mur par l'intérieur en béton celullaire (20 ou 25cm), voulant garder les briques extérieurs en apparence (et comme j'ai beaucoup de surface au sol, ça ne gène pas).

Et donc rajouter une isolation entre les 2 murs.

Je me pose la question de la paille en botte. Mais il y a le problème de la condensation.
Et de même pour l'inertie, celel du mur en brique étant "perdue"

Merci de m'éclairer sur la faisabilité.

toto

bien sur il est préférable de faire une maison complètement en paille, elle brule mieux

salut les utopiste

un ecolo

admin

Bonjour Anne,
Bien sur que c'est possible en revanche le bâtiment d'élevage n'étant pas chauffé il faut un pare vapeur au dessus de la paille pour éviter les risques de condensation
IL faut voir plus en détail le projet.

Anne

bonjour, j' ai un batiment d'élevage en bois avec bardage bois, je souhaite aménager un apartement dans la partie supérieure, comment fairela paille se trouvera donc à l'intérieur.est-ce possible?

admin

Tout dépend de votre colombage, s'il est en terre enduit de chaux, il n'y pas de problème pour mettre de la paille à l'intérieur

patrick

Bonjour, je désir isolé un mur (brique et colombage)avec de la paille, impossible de le faire par l'extérieur, comment dois-je prosséder?

admin

On admet généralement 100 W par personne

Pierre

Bonjour,

Étonné par l'économie en besoin de chauffage réalisée par une telle isolation,, puis surtout, histoire de bien comprendre la logique derrière les calculs permettant de calculer la puissance de déperdition d'un mur, j'ai refait les calculs de mon côté ... et je n'arrive pas au même résultats (rapport de 10).

Si j'ai bien compris : le lambda exprime le nombre de watts transmis par un matériau, pour une profondeur d'un mètre, pour une surface de un mètre carré, pour une différence de un degré kelvin entre les deux parois. Une botte d'un mettre de large transmet donc, pour une surface de un mètre sur un mètre, 40mW par degrés de différence.

Si j'ai moins d'épaisseur, je perds plus de watts => / 0,35
Si j'ai plus de surface, je perds plus de watts => x40.
Si j'ai plus de différence en degrés, je perds plus de watts => x 20.

Donc :
0,04 / 0,35 = 0,114 watt de pertes en 35 cm d'épaisseur (par m2 et par °K).
0,114 x 40 = 4,57 watts de pertes pour une surface de 40 m2 (par °K).
4,57 x 20 = 91,43 watts de pertes pour un delta de 20°K.

Ce mur isolé sur le champ perds donc 91 watts d'énergie, et non pas 9.

Ceci reste quand même extrêmement faible. Les déperditions des murs d'une pièce de avec deux parois sur l'extérieur (le reste n'ayant donc pas besoin d'être isolé) de 5m x 5m sur 2.5m de hauteur sont couvertes par le simple fait d'allumer en permanence une lampe à incandescence de 60 watts !!!

Regarder la télé ou surfer sur Internet suffi donc à chauffer la pièce occupée ! Je réalise maintenant la pleine portée du terme "maison passive" ! Heureusement que les déperditions ne se limitent pas qu'aux murs, sinon il faudrait fortement aérer la maison même en hiver pour la refroidir :) Tiens, tant qu'on y est, connaissez vous la "déperdition" d'un être humain ? En gros, le simple fait d'inviter une tablée d'amis à la maison doit la réchauffer ?!?

Pierre.

admin

Si la paille est à l'extérieur aucun risque de condensation.
Si ton mur est en moellon monté à la terre, intérieur aussi sans doute.
L'isolation par l'extérieur en paille demande de bien fixer les bottes ( fixation ou ossature bois)

COSPEREC PASCAL

quel serai la technique pour isolé un mur en pierre avec de la paille.jusque la tout les sites on essayer de m'en dissuader, mais moi , je recherche des réponses. MERCI

admin

Il me parait difficile de compresser manuellement de la paille en vrac. Pour le reste réponse sur un article de ce blog
Cordialement

Jean-Pierre

Bonjour, on voit de plus en plus de bottes de paille dont les fibres ne sont pas véritablement orientées dans un sens ou un autre. Cela provient d'une part du fait que les pailles sont de plus en plus courtes et que les moissoneuses brisent davantage la paille pour un meilleur rendement du battage. Donc je ne suis pas persuadé que le lambda soit très différent entre une botte sur chant et une à plat on ne voit plus vraiment de sens d'orientation, de plus les bottes sont beaucoup plus fragiles et mal constituées cette paille est peu propice à la fabrication de petites bottes sauf peut être en réglant mieux la botteleuse.

D'autre part en Autriche la paille est apparemment systématiquement rebottelée à partir de big ball pour normaliser les bottes donc d’après mon expérience après rebottelage à partir de round ball on obtient des bottes assez semblables à celles que je cite au début de mon intervention. Le pressage doit être plus soigneux cependant pour obtenir des bottes bien calibrées.

Donc je ne sais pas si on peut vraiment faire une différence de lambda.

D'après mes recherches sur la toile certains commencent à utiliser de la paille en vrac dans un caissonage avec une compression manuelle. Personnellement je pensais ajouter de la ouate de cellulose à la paille pour améliorer le lambda. j'aimerai connaitre votre avis sur cela . Je pensais aussi à l'utilisation de copeaux.
Il est paradoxal que d'une part la construction en paille se développe et que les petites bottes disparaissent.

De plus cette année il semblera assez difficile de trouver de la paille à cause de la sécheresse.

Voilà quelques réflexions.

jean Pierre
.


admin

Oui, posez les bottes à plat.
Je ne pense pas qu'un pare vapeur soit utile puisque il y aura de l'air libre au dessus des bottes, l'air humide sera dissipé avant condensation à l'extérieur de la botte. Il faut en revanche protéger la paille (rongeur)
Pour l' isolation intérieur d'un mur pierre: C'est vrai, attention danger ! pas d'évacuation des condensats prisonnier par le mur pierre !!!
Pour la densité : une étude danoise à montré que la densité augmentant la botte isole plus, c'est effectivement bizarre, cela laisse penser à une diminution des mouvements convectifs, mais il ne doit normalement pas y en avoir lorsque on est autant isolant que la paille...mais cela n'a pas beaucoup d'importance prenez ce que l'on vous donne...

Bernard

Bonjour ,

Je vais placer des bottes de paille pour isoler le grenier non utilisé ( donc isolation sur le plancher ) d'une ancienne maison .

Dans ce cas c'est donc bien à plat qu'il est préférable de placer les bottes pour que les fibres ne soient pas dans le sens de la transmission de la chaleur ?

faut -il prévoir un pare vapeur sur le plancher du grenier ? ( J'ai lu qu'il fallait isoler les murs d'une ancienne maison par l'extérieur pour éviter cette condensation )

Quel serait le meilleur pare vapeur ?


Pour se qui concerne la densité des bottes de paille pour une meilleure isolation , faut -il vraiment demander la densité maximale ?
Je pense à la laine de verre qu'il ne faut pas compresser car c'est l'air sec maintenu dans les fibres de verre qui font l'isolation .

N'est ce pas la même chose pour les bottes de paille ?

Pas sûr que les agriculteurs demandent la densité max ! Beaucoup en vendent et donc il doit y avoir une densité moyenne .

Merci par avance si quelqu'un peut m'apporter des précisions sur la densité et le pare vapeur .

dada31et65

Bonjour,
Si la paille est posée à plat, le lambda mesuré est moins bon (donc supérieur...) que si elle est posée sur le champ et cela en raison du sens des tiges de paille, puisque les machines à botteler la paille prennent toujours la paille dans un certain sens.
A priori, le lambda de la paille a été obtenu expérimentallement... donc les résultats sont aussi expérimentaux (on retient généralement les moins bons résultats dans ce cas là) étant donné que la paille n'est pas un produit industrialisé et donc un produit non calibré.
Je peux rajouter que plus la paille est dense plus la résistance thermique est bonne (donc régler la botteleuse sur densité maxi... ce qui devrait déjà être fait car les agriculteurs veulent stocker leur paille dans le moins de place possible en général).
J'espère que tout cela est plus clair.
Merci pour ce schéma en tout cas !

HUSSON Emmanuel

Bonjour, je suis sur le point de faire une maison ossature bois et paille et j'aurais souhaité avoir des informations sur le sens de pose des bottes de pailles?
J'avoue ne pas bien comprendre d'ou vient le lambda de la paille? Je ne comprends pas tres bien comment une bottes de paille mise à champ est meilleur sur le plan thermique qu'une pose à plat?
Merci de votre aide.

L'utilisation des commentaires est désactivée pour cette note.